Origines du mot “Mandorle”

 
 

Mandorle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Le mot mandorle vient de l’italien mandorla qui signifie amande. Il désigne une figure en forme d’ovale dans laquelle s’inscrivent les personnages sacrés : le plus souvent le Christ, mais aussi la Vierge Marie ou les saints.

Elle viendrait d’une habitude romaine qui consistait à inscrire les personnages dans un cercle. Le clipeus portant le portrait du défunt ou un épigraphe apparaît rapidement sur les sarcophages chrétiens. Souvent l’image clipeata prend la forme d’une coquille.

En France, une des plus anciennes mandorles peut être vue sur un sarcophage mérovingien d’une crypte de Jouarre. Au chevet du sarcophage de saint Agilbert, on peut admirer un magnifique tétramorphe, représentation d'un Christ en gloire dans une mandorle entouré des quatre évangélistes. Les sculpteurs du viie siècle ont fixé ici l'image d'un Christ jeune, imberbe, figuration proche d'une représentation à la mode byzantine. (office du tourisme de Jouarre).

Une représentation assez ancienne se trouve dans l'église Saint-Michel de Saint-Genis en Roussillon. Installé en façade de l'église, le linteau (en marbre blanc de Céret) est une œuvre monumentale. Connu comme la plus ancienne sculpture romane datée dans la pierre (1019-1020), il représente le Christ bénissant entouré d'une mandorle perlée soutenue par de deux archanges et entourée de deux groupes de trois personnages bibliques. (office du tourisme de saint-Genis).

De nombreux Christ entourés de mandorle peuvent être vus dans les églises romanes, comme par exemple à Mauriac, Sainte-Trophime d'Arles ou Saint-Sernin à Toulouse.

Enfin, il faut signaler une explication assez différente qui compare la mandorle à un sexe féminin. La forme ovale pour représenter la vulve a été utilisée de tous temps. Ainsi, dans cette représentation, le Christ sortirait du ventre de sa mère.


Il est également signalé l’emploi du mot “mandorle” dans la région des Pyrénées pour signifier une gifle.


La forme et sa symbolique

La mandorle est une figure géométrique faite à l'aide de deux cercles. À l’intersection de ces deux cercles est installée une personne. Elle indique donc la personne par laquelle il faut passer pour parcourir le chemin entre les deux cercles, les deux hémisphères ou les deux mondes, l'un terrestre et l'autre céleste. L’implantation du Christ dans une mandole sur le tympan de la porte de l'église révèle le symbolisme du passage de l'extérieur de l'église à l'intérieur de l'église et préfigure ainsi le passage des vivants du monde terrestre au monde céleste.


Notre Chorale

Notre groupe ayant ses répétitions dans le village de Rioux (17) et son église ayant un magnifique exemplaire de mandorle, c'est donc en hommage à cette belle église de Notre-Dame de Rioux que nous admirons chaque mercredi soir et à ce village qui nous accueille que nous avons choisi ce nom.

 

Christ en mandorle entouré par les quatre évangélistes sous forme symbolique de tétramorphe

Christ en mandorle sur le pignon de Notre-Dame la Grande à Poitiers

L’église de Rioux en a une belle mandorle  sur sa façade, qui contient non pas un Christ mais une vierge à l'enfant suffisamment représentative pour avoir été moulée et exposée sur l'aire de Lozay (17) avec d'autres témoignages de l'art roman en Saintonge. Cette mandorle était initialement portée par des anges qui ont disparus à peu près complètement. Enfin, la tête de la Vierge et l'enfant ont été refaits au 15ème siècle, au moment de la construction du clocher actuel.